Batterie Monoroue, étalonnage et entretien

Entretien Batterie Monoroue : Comment bien étalonner et entretenir votre batterie MONROUE

C’est votre deuxième ou troisième MONOROUE, mais c’est toujours la même question au déballage. Devez-vous charger, ou bien décharger votre batterie monoroue ? Les deux ! Mais pas dans n’importe quel ordre : il faut d’abord charger la batterie, puis la décharger.

Avant de sortir de l’usine, les batteries des monoroues sont testées puis chargées, généralement entre 40 et 70 % de leur capacité. Pourquoi pas plus ? Parce que cela diminue le risque qu’elles ne supportent pas le froid de la soute d’un avion-cargo ou la chaleur d’un entrepôt. Pourquoi pas moins ? Parce que cela diminue le risque que les batteries des monoroues n’arrivent complètement déchargées.

Au déballage, donc, vos monoroues flambant neuves sont à moitié chargées… ou à moitié déchargées. Résistez à l’attrait de la nouveauté, et branchez-les : vous devez charger complètement la batterie au premier démarrage. Contrairement aux batteries au plomb ou au nickel, les batteries au lithium n’ont pas besoin de rodage, mais elles peuvent bénéficier d’un peu d’attention.

Le fabricant de monroue a fait le plus gros du travail à l’usine, mais n’a généralement pas le temps de charger et décharger plusieurs fois chaque batterie. Les premières charges permettent de stabiliser la chimie de la batterie de votre monoroue, dont la capacité peut légèrement fluctuer pendant les premières semaines d’utilisation, avant de commencer son lent et inexorable déclin.

Une fois la batterie monoroue complètement chargée… déchargez-la : le cas idéal est celui d’un appareil reçu tôt le matin, chargé avant la fin de la matinée, mis à plat avant la fin de la journée, et rechargé la nuit. La batterie déchargée, rechargez-la à nouveau : elle vient de connaître son premier cycle.

Un cycle correspond à la « consommation » de la totalité de la capacité de la batterie, en une seule ou plusieurs fois. Si vous utilisez 50 % de la capacité de la batterie, puis la rechargez, puis utilisez encore 50 % de sa capacité, vous avez effectué un cycle. Même chose si vous avez grignoté 10 % par jour pendant 10 jours. Peu importe, d’ailleurs, que vous l’ayez rechargé entre chaque utilisation : seule la décharge compte dans le calcul des cycles.

Les batteries au lithium de vos monoroues « préfèrent » toutefois des cycles fractionnés à de longs cycles. N’attendez pas que la batterie de votre monroue soit totalement vide pour la recharger, et n’hésitez pas à multiplier les petites charges, dès que vous en avez l’occasion. Mais ne vous sentez pas obligé de toujours atteindre une charge à 100 %.

Enfin, évitez de recourir constamment à la « recharge rapide ». Elle peut dépanner, mais les batteries ne supportent ni la chaleur ni le stress des utilisateurs pressés. Au quotidien, utilisez tout simplement… le chargeur fourni avec votre appareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *