Monoroue électrique – le service après vente E-roue

Présentation de notre service après vente dédiée à la monoroue électrique

L’enseigne multimarques E-roue, qui s’est spécialisée en 2014 dans la monoroue électrique propose depuis sa création de nombreux modèles de monoroues pour lesquels elle prend en charge le SAV.

monoroue électrique sav

L’expérience des magasins E-roue dans la réparation et l’analyse de la monoroue électrique

L’expérience accumulée depuis 2014 dans l’analyse des différents produits permet désormais à E-roue de mieux sélectionner ses modèles, de conseiller très précisément ses clients sur les conditions et limites d’utilisation des différentes roues proposées sur le marché et d’assurer un service après vente de qualité dans des délais réduits (les délais sont un vrai sujet car nous avons constaté qu’un wheeler sans roue pouvait devenir vraiment malheureux;-)).

Le nouveau technicien en chef ou « le DOC de la monoroue »

Jean Luc a intégré E-roue en 2016 pour venir renforcer l’équipe technique déjà bien rodée. Les habitués l’appelle désormais le Doc car de par sa formation d’ingénieur, sa connaissance accrue des principes techniques qui permettent à nos roues de fonctionner et son côté quasi maniaque ;-), il ressemblerait presque à un chirurgien quand il se met à opérer une monoroue malade ;-).

Des pièges à éviter pour ne pas abimer sa monoroue électrique

Si une utilisation normale des monoroues électriques permet de conserver sa roue dans un très bon état de fonctionnement certaines mauvaises habitudes doivent être proscrites pour ne pas avoir à repasser chez votre revendeurs dans le cadre du service après vente.

En effet, les sauts de trottoirs, les chutes violentes, la conduite dans la boue, les nettoyages de votre monoroue à grandes eaux sont par exemple à proscrire.

Les fabricants expérimentés (Ninebot, Gotway, Solowheel, King song, Inmotion) ont bien compris que la sécurité, la fiabilité et la solidité des monoroues électriques permettraient à ce nouveau moyen de déplacement de se démocratiser. Pas d’inquiétude donc, toutes ces marques proposent des roues extrêmement solides et fiables. Néanmoins il faudra éviter de faire avec sa roues ce qu’on ne penserait même pas à faire avec un scooter ou une voiture (sauter des trottoirs de 20 cm par exemple…). En fait une hauteur de trottoir de 10cm maximum peut être descendue en amortissant bien à l’arrivée. Dans le cas contraire ce sont les blocs pédale et l’axe de votre roue électrique qui encaissent les chocs et qui se déforment dans le temps jusqu’à causer de problèmes de stabilité. Les parties constitutives des monoroues électriques mêmes si elles sont étudiées pour absorber les chocs et chutes inhérentes à l’apprentissage ne sont pas indestructibles non plus.

Vous retrouverez tous les conseils du DOC dans plusieurs articles publiés sur notre site (partie actus) :

Actus Eroue / Les conseils du Doc Gyroroue