Quelle est la durée de vie d’un Gyroroue ?

duree-de-vie-gyroroue

La roue électrique est un mode de déplacement très fun et pratique adapté en zone urbaine. Toutefois, la durée de vie d’un gyroroue est importante, car elle assure la rentabilité de votre investissement.

Quelle est la durée de vie d’un Gyroroue ?

Vous avez craqué sur un gyroroue, c’est bien ! Mais pourrez-vous l’utiliser pendant longtemps ? La question de la longévité d’un gyroroue est l’une des plus importantes qu’il faut prendre en compte lors de l’achat. La durée de vie d’un gyroroue est essentiellement attachée à sa batterie. C’est pourquoi il faut insister sur la qualité de la batterie et adopter les bonnes pratiques afin que sa roue électrique puisse constituer un investissement rentable. Vous devez savoir d’entrée de jeu que toutes les marques actuellement sur le marché utilisent des batteries lithium. Dotée d’une bonne autonomie, la batterie requiert un bon entretien pour pouvoir augmenter la durée de vie du monocycle électrique. Découvrez donc les bonnes pratiques !

L’entretien de la batterie de la roue électrique

La durée de vie d’un gyroroue dépend essentiellement de la batterie de cette dernière. La longévité d’une batterie est calculée en cycle, ce qui correspond à la consommation unique ou répétée de toute la capacité de la batterie. En d’autres termes, lorsque l’on utilise la moitié de la capacité de la batterie et qu’on la recharge, puis on répète le mouvement, on a effectué un cycle.

Quand vous recevez votre gyroroue, sa batterie dispose déjà d’une charge effectuée en usine. Cette charge est généralement de 60% environ de sa capacité totale. Il est recommandé de faire à ce moment, c’est de la mettre en charge pour qu’elle atteigne 100% avant de l’utiliser pour la première utilisation.

Lorsque vous voulez optimiser la longévité de votre roue électrique, vous devez la ménager. Cela passe par le respect de quelques règles de base. Au lieu de laisser la batterie se vider complètement, il est recommandé d’effectuer de petites charges répétées quand l’occasion se présente. Le but, c’est de laisser à chaque fois entre 20 et 30% de niveau de batterie comme charge résiduelle.

Par ailleurs, il est nécessaire de suivre ces quelques exigences :

  • Il faut attendre en moyenne une heure après une utilisation avant de procéder au rechargement. Et pour cause, la batterie n’aime pas les températures chaudes. Lorsque l’on effectue une charge ou que l’on roule avec l’engin, la batterie chauffe. Il faut alors laisser le temps de se refroidir.
  • Vous devez absolument utiliser le chargeur d’origine de votre engin. Cette règle est impérative, car la batterie de votre roue électrique est sensible au mode de charge. Pour optimiser les performances de la batterie, il est nécessaire d’utiliser le bon chargeur avec les bonnes méthodes de charge. À cet effet, il est nécessaire de vérifier la tension indiquée sur le chargeur et le type de courant pour alimenter l’appareil.
  • Il faut éviter de soumettre l’appareil à des températures extrêmes, c’est-à-dire ni trop chaudes ni trop froides. Après l’utilisation, vous pouvez ranger votre roue électrique loin de l’humidité.

Comment entreposer sa roue quand on ne l’utilise pas pendant longtemps ?

Généralement, pendant l’hiver ou pendant certaines périodes il n’est pas possible d’utiliser son monocycle électrique. Il faut dans ce cas bien garder son engin afin que celui-ci ne s’abîme pas (surtout sa batterie).

Pendant une longue inactivité, il est essentiel de choisir pour son engin un endroit sec, à l’abri du froid et de la chaleur. Il faut savoir que la température idéale de stockage est environ de 15°C.

Ensuite, vous devez charger la batterie de votre appareil entre 30% et 60% de la capacité maximum avant de le stocker. Il faut savoir que la batterie va perdre environ 10% de sa charge chaque mois même si les conditions de stockage sont bonnes. En revanche, en stockant son engin avec une capacité de batterie à 100%, celui-ci va se décharger plus rapidement au début, vous faisant perdre des cycles de charge inutilement.

Vous devez savoir que vous devez allumer votre engin une à deux fois chaque mois d’entreposage, et ce, pendant quelques minutes pour la faire fonctionner un peu avant de la laisser. Le but c’est de ne pas laisser le gyroroue se vider complètement et les conserver dans un taux de charge compris entre 30 et 60%. Une recharge de quelques dizaines de minutes sera suffisante par mois.

Prendre soin de son appareil en respectant les règles d’utilisation

Les concepteurs de gyroroue prennent la peine d’indiquer les paramètres du produit que vous achetez. Si vous voulez faire en sorte de garder votre roue électrique pendant longtemps, vous devez suivre les indications du fabricant, car elles ne sont pas anodines.

La vitesse de l’engin

La valeur qui est indiquée concernant la vitesse de votre gyroroue est très significative. Vous devez rouler en prenant soin de contrôler votre vitesse sous un certain seuil. En roulant trop vite, vous endommagez votre batterie et donc la durée de vie de votre engin. De plus, à toute allure, un accident n’est jamais loin. Lors d’un choc, l’engin peut être endommagé. Il est donc recommandé d’avoir une vitesse majorée à 25 km/h.

Le poids de l’utilisateur

Dans des conditions idéales, un gyroroue a une durée plus longue pour une personne d’un poids d’environ 70 kg. Lorsque vous choisissez votre monocycle électrique, vous devez prendre en compte les indications du poids normal supporté par l’engin. Il est évident qu’un poids plus élevé que la moyenne contribuera à affaiblir considérablement l’engin. Vous risquez d’abîmer la structure ou d’affaiblir les roues. Le poids normal pris en compte par un monoroue électrique est compris entre 30 et 120 kg.

L’entretien général de l’appareil

Concernant l’entretien en général d’une roue électrique, il faut savoir qu’il est plus aisé que sur d’autres appareils de transport de la même catégorie. Puisqu’elle n’a pas de courroie, pas de pièces de friction au freinage, pas de chaîne, encore moins d’engrenage ou de brosses pour le moteur, la roue électrique ne requiert pas de dépenses. Vous n’aurez donc pas à dépenser pour acheter des consommables ou de graissage.

Les pneus de la roue électrique ne s’abîment pas rapidement, car l’appareil utilise un système de freinage progressif qui n’use pas le pneu systématiquement. Vous pouvez également donner un bain à votre roue électrique. Vous devez seulement veiller à ne pas la laver à grande eau ou avec un appareil haute pression. Pour la nettoyer, vous devez utiliser un chiffon humide et sécher directement l’appareil.

Vous devez ainsi prendre en compte différents facteurs pendant l’utilisation de votre gyroroue pour la garder en bon état pendant longtemps. Ces conseils vous permettront d’utiliser la roue électrique pendant plusieurs années avant qu’elle ne soit complètement hors d’usage, car elle n’est pas éternelle.