Quel moyen de transport électrique faut-il choisir ?

moyen-de-transport-electrique

Que l’on se base sur des raisons économiques, écologiques ou pour répondre à un besoin de praticité manifeste, le choix de se doter d’un moyen de transport électrique est désormais une évidence pour de nombreux habitants de grandes villes. C’est la raison pour laquelle la demande est en hausse en ce qui concerne les engins de micromobilité, entraînant un accroissement de l’offre des marques et des modèles. Depuis quelques années, l’on observe l’arrivée sur le marché de plusieurs types de véhicules offrant un mode de locomotion toujours plus innovant. Il revient alors à l’utilisateur de faire le choix de son moyen de transport électrique.

La trottinette électrique : rapide et résistante

Il s’agit du moyen de transport électrique le plus populaire chez les adeptes de ce type de locomotion. La trottinette électrique est très souvent utilisée par les adultes pour se rendre à leur lieu de travail, et par les adolescents pour se balader. Elle est pliable et se range facilement. Concernant son utilisation, cet appareil met rapidement en confiance celui qui l’utilise.

La vitesse peut généralement atteindre 30 km/h et elle est contrôlée au niveau du guidon. Le système de freinage dépend entièrement de la marque et du modèle. Certains placent des freins à disque qui s’actionnent à partir du guidon et d’autres choisissent de les placer au niveau des pieds. L’autonomie de la batterie dépend grandement du modèle choisi et peut être évaluée entre 15 et 30 km. En outre, la batterie se recharge sur une simple prise de courant. Pour se doter d’une trottinette électrique, il faut avoir au minimum 600 euros et un peu plus pour un modèle haut de gamme.

La trottinette électrique est très appréciée à cause de sa facilité d’utilisation. Toutefois, cet appareil est parfois un peu lourd. Dans ce cas, il peut s’avérer difficile de monter les escaliers avec une trottinette électrique si celle-ci pèse 15 kilos par exemple.

De ce fait, une trottinette électrique comporte peu de risque et est très pratique pour les déplacements en ville. C’est le choix idéal si vous n’êtes pas à la recherche des sensations fortes et que votre parcours ne comporte pas d’escaliers.

Le gyropode : la nouvelle tendance

Le gyropode est de plus en plus présent dans les rues prenant une place considérable. C’est un moyen de locomotion simple à utiliser et écologique. Encore appelé Segway, le gyropode comporte deux roues parallèles et un guidon. Son autonomie peut atteindre 40 km avec une vitesse maximum de 20 km/h.

Cet appareil passe partout grâce à sa structure robuste. Il n’a donc aucun problème à rouler sur différentes surfaces. En plus, c’est un appareil silencieux. Du côté du prix, il faut savoir que le gyropode est un peu plus coûteux. En effet, il faut débourser 4 000 euros pour avoir un modèle de cet engin et parfois, cela va jusqu’à 10 000 euros. Il faudra donc bien réfléchir avant de sortir le portefeuille.

Le vélo électrique : encore et toujours là

Le vélo électrique a eu du succès parce qu’il allège les efforts surtout sur des pentes ou de longs trajets. Utiliser un vélo électrique n’est pas vraiment très compliqué. Il suffit de faire du vélo, c’est-à-dire de pédaler afin de prolonger la durée de l’autonomie. De ce fait, l’autonomie est plus élevée que sur n’importe quel autre véhicule électrique. L’appareil est doté d’un moteur qui donne de l’assistance sur les portions difficiles. Vous pouvez donc régler l’assistance selon l’effort à fournir.

Cet appareil comporte tout de même certains défauts à savoir son poids. En effet, un vélo électrique fait entre 20 et 30 kilos ce qui peut s’avérer compliqué à transporter si au bon milieu d’une pente, l’on se retrouve en panne d’autonomie. De plus, cet engin n’est pas compact, ce qui complique son rangement.

En outre, pour se doter d’un vélo électrique, il faudra déployer entre 700 et 3 000 euros selon le modèle choisi. Par ailleurs, si vous voulez acheter un vélo électrique, rassurez-vous que vous avez un balcon pour le ranger ou un parking. Il vous aidera aussi pour vos courses.

La gyroroue : le moyen de transport le plus impressionnant

Grâce à sa roue unique et sa structure monocycle, le gyroroue impressionne par sa grande mobilité. Il faut savoir d’entrée de jeu que piloter cet engin ne se fait pas du premier coup. Il faut d’abord apprendre à l’utiliser en gardant son équilibre avant de se lancer. Cependant dès que les mouvements sont maîtrisés, la conduite est un pur bonheur.

Pour se déplacer avec un gyroroue, il faut se placer droit sur les deux pédales et se servir de son poids pour actionner le moteur. Ce moyen de transport laisse l’utilisateur avec les mains libres et la vitesse se régule en fonction de l’inclinaison du corps. Se pencher en avant permet d’accélérer et vers l’arrière signifie ralentir l’appareil. Par ailleurs, l’autonomie de la batterie dépend du modèle. Si certains couvrent 15 km, d’autres peuvent dépasser 60 km.

Son côté futuriste fait oublier qu’il est plus compliqué de maîtriser cet engin que tout autre appareil de locomotion à impulsion électrique. Pour vous procurer un gyroroue, il faut débourser au minimum 700 euros. Les modèles haut de gamme vont au-delà de 2 000 euros.

Le skate électrique : aucun effort

Il s’agit d’un appareil d’un skate, mais équipé d’un moteur. Il est adapté aux personnes qui ont pratiqué du skate, mais qui n’aiment pas faire des efforts. En effet, l’engin est doté d’une télécommande permettant au skate d’avancer et de reculer. Le skate électrique peut rouler jusqu’à une vitesse de 30 km/h pour offrir de bonnes sensations au chauffeur. Pour le prix, il est plus abordable que les autres moyens de locomotion électrique. Il faut dépenser entre 500 et 800 euros pour l’obtenir.