Quel est le poids d’une roue électrique ?

poids-roue-electrique

Dans les grandes métropoles, 85 % des déplacements des personnes s’effectuent dans un rayon de moins de 10 km en moyenne. C’est la raison pour laquelle on parle de micromobilité qui est la capacité de se déplacer dans de petits espaces. En quête de moyens de locomotion adaptés à ce type de petits déplacements, de plus en plus de personnes font confiance à la roue électrique. Cet engin qui impressionne par sa souplesse répond parfaitement aux besoins des citadins de se mouvoir rapidement sur de petites distances. Surtout, le gyroroue offre un encombrement moindre par rapport aux véhicules classiques (voitures, métro, bus, vélo, etc.). L’encombrement, c’est une affaire de taille, mais aussi de poids de l’engin. Les modèles de gyroroue sont nombreux et diversifiés sur le marché, ce qui implique que les poids diffèrents également selon les structures. Il est donc important de s’intéresser au poids d’une roue électrique.

Les différentes catégories de poids d’une roue électrique

La roue électrique est le plus petit véhicule à moteur au monde. Sa structure globale est désencombrée de parties inutiles. Pour déterminer son poids, il faut commencer par prendre connaissance des éléments qui la composent. Ainsi, un gyroroue est composé d’une roue équipée de capteurs, d’un moteur gyroscopique, d’une carte-mère, d’une batterie rechargeable sur secteur et de deux marchepieds escamotables. C’est le poids additionné de ces différents éléments qui donnent son poids total à l’engin.

Vu la structure de l’appareil, les modèles se ressemblent un peu et leurs poids ne sont pas très éloignés. Toutefois, il faut savoir que le poids d’une roue électrique a une fonction bien plus importante sur le mécanisme global de l’engin. De ce fait, plus la roue sera grande, plus grand est le confort que celle-ci offre à l’utilisateur. La dimension des composantes du monoroue électrique agit sur le confort, mais aussi sur le poids total de l’appareil. Les engins les plus confortables comportent de grandes roues et donc pèsent plus lourd qu’un autre qui n’a que de petites roues. Certains modèles sont même dotés de deux roues jumelées pour avoir plus de confort, ce qui influence forcément le poids de l’appareil.

Considérant que les constructeurs utilisent toutes sortes d’accessoires, le monoroue électrique a un poids qui varie selon le modèle. De manière générale, l’on peut tout de même affirmer que le poids total du gyroroue oscille entre 9 et 20 kilogrammes. Là encore, le poids a une importance capitale parce que si votre trajet comporte des obstacles incontournables à l’instar des escaliers où il faut monter, une roue électrique qui pèse 20 kg peut très vite devenir un véritable calvaire. Pourtant, lorsque le monocycle électrique ne dispose que de 10 kg, la charge est supportable à transporter. Cependant, malgré son poids relativement faible, cet appareil peut supporter des charges impressionnantes.

La charge supportée par la roue électrique

Le monoroue électrique est un petit appareil compact qui offre un moyen de déplacement innovant à son utilisateur. Elle fonctionne sur le principe de l’équilibre et donc dépend du poids de la personne. Le poids supporté est déterminé en fonction de la capacité de l’alliage de l’engin qui organise son fonctionnement avec cet élément.

L’élément du poids supporté par un gyroroue

Les constructeurs dotent leurs appareils d’une capacité de plus en plus importante concernant le poids supporté. Les différentes structures que comportent les modèles de roues électriques offrent une résistance selon la matière qui la compose.

Le poids supporté par la roue électrique varie donc en fonction du modèle. Selon le critère de la charge supportée, l’on peut classer en deux catégories les modèles de roue électriques pour adultes. D’un côté, l’on distingue les modèles qui supportent au plus 100 kg avec leurs structures allégées, et de l’autre, on a les monocycles électriques qui supportent au-delà des 100 kg. Les modèles de roues électriques se différencient les uns des autres à cause de la coque qui recouvre l’appareil. Plus la coque est solide, plus l’engin offre des garanties de résistance pour supporter des charges plus importantes.

La gestion du poids par la roue électrique lors de son fonctionnement

Sur un gyroroue, tout est question d’équilibre et rien n’est fait au hasard. Si les constructeurs prennent la peine d’indiquer la charge maximale à supporter, c’est simplement parce que la roue électrique est un appareil gyroscopique qui fonctionne sur le principe du pendule reversé. Pour faire simple, lorsque l’utilisateur est tenu sur l’appareil, il suffit que celui-ci se penche pour faire avancer l’appareil. Le monoroue électrique est doté de capteurs qui, lorsqu’ils détectent que le poids roue électrique se déplace dans un sens, déclenchent rapidement une réaction du moteur qui déplace l’appareil pour compenser le déséquilibre. C’est ainsi que l’engin réussit à se déplacer.

La pression que l’utilisateur met en dirigeant son poids fait en sorte que l’appareil se déplace. Quand le centre de gravité de l’utilisateur est au niveau de l’aplomb du centre du gyroroue, l’appareil est à l’arrêt. Le mécanisme de pilotage consiste alors à jouer de son poids pour pouvoir déplacer l’appareil. Si l’utilisateur déplace son centre de gravité vers l’avant, l’engin augmente sa vitesse pour rattraper l’inclinaison. Dans le cas inverse, lorsque le centre de gravité de l’utilisateur bascule vers l’arrière, l’appareil réduit sa vitesse donc freine.

Ainsi, plus le centre de gravité de l’utilisateur s’éloigne de l’aplomb, plus la roue électrique accélère ou décélère. Pour prendre les virages, il suffit de décaler son centre de gravité vers la gauche ou vers la droite en fonction de la direction souhaitée. Ce mécanisme utilise la vitesse et la puissance de la roue électrique pour compenser l’inclinaison provoquée par l’utilisateur. On imagine bien alors qu’une personne qui a une masse corporelle plus élevée que celle recommandée fera travailler l’engin en surrégime ce qui risque de l’endommager. De même, il faudra prendre en compte le poids des objets que l’on porte avec soi en utilisant le gyroroue pour être sûr de ne pas dépasser le poids limité.

Choisir une roue électrique en fonction du critère du poids

Le monoroue électrique est très apprécié pour ses qualités et l’expérience de conduite qu’elle offre. En dehors du prix, de l’autonomie ou encore de la puissance, il est clair que l’élément du poids de la roue électrique conditionne grandement le choix de l’engin. Avant l’achat, vous devez faire une analyse de votre environnement et du trajet que vous prévoyez de parcourir.

Une roue électrique plus légère sera d’une grande utilité pour une personne qui retrouve sur son trajet des obstacles comme des escaliers. Monter des marches en portant son monoroue électrique qui pèse 20 kg ne serait pas quelque chose de très agréable. Certains constructeurs ont ajouté dans les parmi les accessoires, une poignée de transport télescopique qui sert à tirer l’engin comme si vous traîniez une valise avec vous lorsque vous vous déplacez à pied. Il s’agit d’un accessoire utile pour les roues électriques lourdes.

L’avantage avec une roue électrique lourde, c’est que celle-ci offre une meilleure adhérence et une très bonne stabilité. Le fait est que le poids du gyroroue devient un avantage pour ceux qui veulent bénéficier d’une meilleure expérience sur leur engin. Certains modèles de gyroroues lourds sont dotés d’une béquille qui sert à bien maintenir l’appareil dans une position de départ à la façon d’une moto lorsque vous n’êtes pas dessus. Certes, le poids global de l’engin augmente avec un tel accessoire mais vu son utilité, cela en vaut la peine.

Pour des personnes qui se déplacent beaucoup, un modèle léger et facilement transportable est un atout pour l’emmener avec soi dans les transports en commun, au restaurant, ou encore à son lieu de service. L’avantage, c’est que vous n’avez pas à chercher un parking pour garer votre véhicule électronique. Il peut se mettre dans un coin de votre bureau, près du pied de la table quand vous êtes au restaurant, ou dans un petit espace à la maison.